Trolleybus & trams de Belgique et d'ailleurs

 

Trolleybus de Gand.

 

Il n'y a qu'un seul aiguillage sur la ligne, situé à Meersemdries. Soit le trolley tourne à gauche et emprunte la boucle de retournement ou il continue tout droit pour rentrer au dépôt.
Cet aiguillage "collecteur" permet, à l'inverse, aux trolleys en provenance du dépôt de rentrer sur la ligne.

 

Ce signal indique le sens de l'aiguillage.

 

La ligne est divisée en plusieurs segments alimentés par plusieurs sous-stations. Voici un des points d'alimentation.

 

Cet étrange dispositif est placé sous le viaduc de la gare de Dampoort. Il permet de mesurer l'usure des frotteurs de carbone placés au bout des perches et en contact permanent avec la ligne aérienne.
...cette mesure s'affiche alors sur ce compteur visible par le conducteur qui peut alors signaler toute usure à l'atelier.

 

Frotteur de carbone, capte l'électricité et permet l'auto-lubrification de la ligne aérienne. Deux frotteurs coûtent plus ou moins 10 euros. Leur durée de vie varie selon les conditions climatiques: par temps sec, ils peuvent durer une semaine, par temps humide ou pluvieux deux à trois jours, en hiver lorsqu'il gèle très fort deux à trois heures après quoi, il faut les remplacer. Sur la ligne de Gand, les frotteurs étaient replacés quotidiennement. Ces frotteurs sont "clipsés" dans les têtes de captation, comme illustré ci-dessous.

 

Tête de captation Delachaux équipant les trolleybus AG280T de Gand. Cette photo donne une petite idée de la taile de cet équipement. Ce modèle est prévu pour une intensité de 500 ampères au démarrage du trolley et de 300 ampères en roulant.