Trolleybus & trams de Belgique et d'ailleurs

Les travaux de réfection de la rue Léopold à Liège.

A l'été 2005, le Ministère de l'Equipement et du Transport (MET) a procédé à la réfection de la voirie rue Léopold. Ces travaux ont permis de faire revenir à la surface des voies de tramways...pour les faire disparaître à jamais. Jadis utilisées aussi bien par les tramways urbains liégeois (TULE) circulant à l'écartement standard (1,435m) que par les trams de la SNCV à écartement métrique, ces voies étaient à écartement mixte.

 

   

 

   

 

Voici quelques photos montrant ce qui se trouvait sous l'asphalte depuis 1964.

 

   

 

 

 

Les voies de la rue Léopold possédaient des aiguillages permettant aux trams (SNCV & TULE) se dirigeant vers la Place Saint-Lambert, de changer de voie et de rebrousser chemin au cas ou la Place était inaccessible. Il y a un tel dispositif pour la voie "standard" et un autre pour la voie métrique. Ces aiguillages n'étaient pas souvent utilisés. C'est pour cette raison que l'on a eu recours à un dispositif spécial. En effet, comme le montrent les photos ci-dessous, un croisement est manquant. Lors de l'utilisation de l'aiguillage, les roues extérieures passaient "au-dessus" de la voie principale. Le passage se faisait à faible vitesse, le tram étant guidé par l'autre roue. Ce système permettait de ne pas interrompre la table de roulement de la voie principale.

 

Vue de l'aiguillage métrique SNCV.

 

Vue de l'aiguillage standard.

 

Croisement de la route intérieure.
Passage de la route extérieure au dessus du rail principal.

 

Le chantier progresse et les aiguillages décrits ci-dessus ont déjà été arrachés et découpés.

 

Les rails sont arrachés et cassés.
Il ne reste plus qu'un amas de bouts d'acier tordu.

 

Sur ces deux photos on comprend mieux la technique utilisée. La grue s'installe sur un rail, l'arrache et le plie jusqu'au moment ou il se casse. Cette technique provoque pas mal de projections mais a le mérite d'être très rapide.

 

Les "ferrailles" ont été évacuées, restent quelques marques au sol là ou quelques heures plus tôt, les rails se trouvaient encore.

 

 

La télévision locale de Liège a consacré un reportage à ces rails exhumés. Pour le visionner cliquez ICI

Sommaire trams
Accueil/Home